Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 5 - 2006 o

PHONIATRIE

Aryténoïdopexie selon la technique de Lichtenberger : intérêt dans les immobilités laryngées bilatérales


Auteurs : Pérouse R, Coulombeau B, Arias C, Casanova C. (Vénissieux)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2006;127,5:353-355.

Article publié en français
Document PDF en français



Résumé : Chez beaucoup de patients atteints d置ne immobilité laryngée bilatérale, la réversibilité potentielle de certains cas, le refus ou la mauvaise tolérance de la trachéotomie au long cours posent entre autres l段mportante question du choix de la technique si un geste chirurgical s段mpose. But : rapporter notre expérience avec la technique d誕ryténoïdopexie proposée par Lichtenberger. Cas cliniques : après avoir décrit la technique, nous rapportons 5 cas (3 pos-thyroidectomie, 1 central, 1 post-brûlure). Après un recul allant de 1 à 12 mois 2 patients ont été pleinement satisfaits, un patient (origine centrale) a récupéré spontanément au bout d置n mois et les 2 derniers ont eu un résultat partiel. Un seul patient a nécessité plusieurs gestes chirurgicaux. Conclusion : la technique de G. Lichtenberger allie réversibilité théorique et conservation d置n plan glottique fonctionnel. Elle permet déviter la trachéotomie. Cette approche peut selon nous se substituer valablement aux techniques classiques, trachéotomie à moyen ou au long cours, ou résection endoscopique aryténoïdienne ou cordale postérieure.

Prix : 8.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE