Retour accueil sommaires
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 1 - 2016 o

CANCEROLOGIE

Gestion des décompensations respiratoires et nutri­tion­nelles après cancer ORL


Auteurs : Cugy E. (Bordeaux)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2016;137,1:17-21.

Article publié en français
Document PDF en français



Résumé : L’incidence et la mortalité des cancers ORL diminue depuis 1990, d’environ 3-6 % par an, mais la fréquence reste élevée avec une incidence estimée à 14500 nouveaux cas/an. Ces cancers sont encore principalement masculins (75 % des nouveaux cas sont des hommes) et se développent dans la tran­che d’âge 45-64 ans. Malgré les progrès, la morbi-morta­lité reste élevée et les complications à long terme sont sous-estimées chez les survivants. Chez les patients survivants à 3 ans, les causes principales de décès sont, dans les 10 premiè­res années, un nouveau carcinome épidermoïde ORL, un second cancer primitif, une pathologie cardio-vasculaire (incluant coronaropathie et accident vasculaire cérébral), un cancer généralisé et autres (dont les pathologies pulmonaires, infec­tieuses ou les décès accidentels). Afin de dépister précocement les récidives et les complications du traitement, des recomman­da­tions pour la pratique clinique sont proposées depuis 2009 par la Société Française d’ORL, avec notamment un calendrier de suivi et les éléments cliniques devant être relevés à chaque consultation. Malgré ces recommandations, le suivi des séquel­les sur la déglutition reste difficile. L’objectif de cette mise au point est de faire un rappel sur les éléments devant amener à suspecter une complication d’un trouble de la déglutition.


Prix : 14.00 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2017 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE