Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 2 - 2003 o

OTONEUROLOGIE

Etude vidéonystagmographique du nystagmus induit par le test vibratoire chez le sujet normal et vertigineux.


Auteurs : N. Perez (Pamplona)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2003;124,2:85-90.

Article publié en anglais
Document PDF en anglais



Résumé : Objectifs : analyser l'incidence et les caractéristiques du nystagmus induit par vibration chez les sujets normaux et les patients souffrant de vertiges. Conception et organisation de l'étude : il s'agit d'une analyse prospective de l'effet de la vibration sur plusieurs points du crâne de 38 sujets normaux, 10 patients ayant subi une labyrinthectomie et 125 patients consécutifs souffrant de vertiges qui sont envoyés à un centre de santé tertiaire. Le nystagmus a été documenté et sa vitesse correspondante en phase lente a été mesurée avec un système de vidéo-nystagmographie. Résultats : pour 81.6 % des sujets normaux et 80.8 % de tous les patients, le nystagmus pourrait être provoqué par la stimulation d'au moins un des points sur le crâne sur lesquels le vibrateur a été appliqué. Cependant, chez les sujets normaux, aucun n'a présenté de nystagmus supérieur à 2.8ºs-1 alors que ça a été le cas pour 35.2 % des patients. Conclusion/ Signification : la valeur de la vitesse en phase lente du nystagmus induit par la vibration peut être utilisée pour identifier une proportion assez considérable de patients ayant des troubles vestibulaires. Le nystagmus induit par vibration est un signe fréquent chez les patients souffrant de vertiges et il peut fournir des informations complémentaires concernant la fonction du système vestibulaire.

Prix : 10.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE