Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 4 - 2005 o

OTONEUROLOGIE

Vertige et pathologie du système nerveux central


Auteurs : I. Ayerbe, M. Négrevergne (Bilbao, Bordeaux)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2005;126,4:227-233.

Article publié en français
Document PDF en français



Résumé : Le vertige central se traduit le plus souvent par des sensations de déséquilibre non ou mal systématisées mais il peut se présenter aussi sous forme de vertige aigu isolé ou associé à d’autres signes neurologiques. L’examen attentif pourra mettre en évidence des informations cliniques essentielles (ataxie importante, signes neurologiques de focalité, gaze nystagmus, anomalies de la poursuite, etc...). Presque toutes les lésions aiguës des voies vestibulaires centrales à l’instar des périphériques, donnent un syndrome vestibulaire harmonieux. L’atteinte vasculaire du domaine vertébro-basilaire (infarctus et hématomes) et la sclérose en plaques sont les deux causes essentielles. Les formes pseudo-labyrinthiques ont essentiellement été décrites dans les infarctus par occlusion des branches de l’AICA et de la PICA, mais un hématome peut donner le même tableau ; le diagnostic des formes pauci- ou monosymptômatiques avec une atteinte périphérique est souvent très difficile. La classification classique des syndromes vestibulaires périphériques et centrales est devenue obsolète et devrait être abandonnée.

Prix : 10.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE