Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 2 - 2001 o

OTONEUROLOGIE

Validation clinique d'une échelle du vertige : EEV (European Evaluation of Vertigo).


Auteurs : C. A. Mègnigbêto, J.-P. Sauvage, R. Launois (Paris, Limoges)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2001;122,2:95-102.

Article publié en français
Document PDF en français



Résumé : Jusqu'à présent, les questionnaires proposés pour évaluer le vertige reposaient sur le principe de l'auto-questionnaire et quantifiaient les symptômes et/ou leur retentissement. L'European Evaluation of Vertigo (EEV) est un hétéro-questionnaire, permettant au médecin de quantifier le vertige et les symptômes vestibulaires associés et d'en suivre l'évolution. Les items de l'échelle EEV explorent l'ensemble des symptômes du syndrome vestibulaire : l'illusion de mouvement, la durée de l'illusion, l'intolérance au mouvement, les signes neurovégétatifs et l'instabilité. Vingt-six ORL ont participé à la validation de l'échelle EEV auprès de 123 patients souffrant de vertiges. La précision, la sensibilité et l'exactitude de l'échelle EEV ont été évaluées. Pour déterminer l'exactitude, EEV a été comparée au carnet journalier, à l'échelle de la Direction de la Pharmacie et du Médicament (DPHM*), à l'échelle de l'American Academy of Otolaryngology-Head and Neck Surgery (AAO-HNS) et à l'échelle générique de qualité de vie, le SF-36. Excepté pour l'item "signes neurovégétatifs", EEV se caractérise par une bonne précision, en particulier par une bonne fiabilité inter-juges (r = 0,93 pour le score global) et une sensibilité forte (p< 0,01). EEV est bien corrélée au carnet journalier, à l'échelle DPHM et aux dimensions physiques du SF-36; elle n'est pas corrélée à l'échelle AAO et aux dimensions psychiques du SF-36, confirmant ainsi sa nature exclusivement symptomatique et son absence d'interférence avec le psychisme. EEV est donc une échelle validée, dont les qualités sont la précision, la sensibilité et l'exactitude, ce qui en fait un outil particulièrement adapté pour quantifier le vertige, suivre son évolution et ainsi, pour objectiver les effets des traitements médicamenteux, physiothérapiques et chirurgicaux.

Prix : 8.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE