Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 4 - 2009 o

CANCEROLOGIE

Les lâchages de pexie dans les laryngectomies partielles supracricoidiennes : à propos de 5 cas


Auteurs : Decotte A, Serrano E, Woisard V, Rose X, Percodani J, Pessey JJ, Vergez S. (Toulouse)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2009;130,4:225-229.

Article publié en français
Document PDF en français



Résumé : Objectifs : les laryngectomies partielles supracricoïdiennes ont une complication spécifique : le lâchage de pexie. En effet, la reconstruction consistant à rapprocher et solidariser le cricoïde de l’os hyoïde peut rompre secondairement. L’objectif de ce travail est de faire le point sur le diagnostic et la prévention de ce type de complication. Méthodes : il s’agit d‘une étude rétrospective, menée sur 101 patients opérés d’une laryngectomie partielle supracricoïdienne avec reconstruction par cricohyoïdoépiglottopexie ou cricohyoïdopexie de 1980 à 2006 pour un carcinome épidermoïde laryngé, colligeant les complications post-opératoires. Cinq cas de lâchage de pexie ont été isolés. Les signes cliniques et radiologiques ayant fait évoquer le diagnostic, ainsi que les traitements effectués ont été rapportés et confrontés aux données de la littérature. Résultats : le diagnostic a été systématiquement fait dans le mois post-opératoire. Dans un contexte infectieux local et/ou devant des troubles de la déglutition il a été évoqué lors de la palpation cervicale et de la nasofibroscopie. Il a pu être confirmé par une radiographie de profil des parties molles cervicales puis plus récemment par une tomodensitométrie cervicale. Deux patients présentaient des antécédents d’irradiation cervicale. Un traitement médical, une laryngectomie totale et trois reprises de pexie ont été effectués. Conclusion : le lâchage de pexie correspond à une complication peu fréquente, grave pouvant aboutir à une totalisation de la laryngectomie. Une reprise chirurgicale avec réfection de la pexie est préconisée en première intention. Des facteurs favorisants comme l’irradiation sont identifiés, de même que la technique chirurgicale de la pexie.

Prix : 10.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE