Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 3 - 2012 o

OROPHARYNX

Intérêt du profil oblique menton dégagé dans le diagnos­­tic des apophyses styloïdes allongées en Côte d’Ivoire


Auteurs : Kouassi-Ndjeundo J, Tanon-Anoh MJ, Buraïma F, N’GattiaV, Yoda M, Vroh Bi TS, Ngbesso RD, Kouassi B. (Bouake)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2012;133,3:145-149.

Article publié en français
Document PDF en français



Résumé : Objectif : apprécier l’apport d’une incidence radiographi­que simple dans la prise en charge des apophyses styloïdes anormalement allongées. Patients et méthode : il s’agit d’une étude prospective réalisée sur une pério­de de 3 ans et portant sur la recherche d’apophyse styloï­de anormalement allongée chez des patients présentant une symptomatologie évocatrice. Elle est faite à partir de clichés radiogra­phiques conventionnels : l’inci­den­ce face basse ou cliché de référen­ce en comparaison avec une incidence expérimentale, le profil obli­que menton dégagé (POMD). Résultats : 101 patients ont été inclus. Le cliché face basse a retrouvé 49 apophyses styloïdes anormalement allongées (ASAA) avec une longueur moyenne de 5 cm. Le POMD a permis d’objectiver 63 ASAA dont 54 bilatérales et 9 uni­latérales, et a mis en évidence d’autres anomalies asso­ciées : otite moyenne (5 cas), matériel dentaire (4 cas), os­téi­te conden­sante péri dentaire (2 cas). L’analyse comparative a démontré une meilleure efficacité du profil oblique menton dégagé par rapport à la face basse. Le POMD a permis d’exposer d’un seul tenant l’appareil stylo hyoïdien et d’apprécier les limites infé­rieure et supérieure de l’apophyse styloïde dont la mensu­ra­tion était ainsi mieux évaluée. Conclusion : le profil oblique menton dégagé présente un intérêt réel dans l’exploration des apophy­ses styloïdes anor­ma­le­ment allongées mais également dans l’étude des parties molles, du pharynx, du rachis cervical, et la région temporo-mastoi­dien­ne. Elle permet également la mise en évi­den­ce d’autres anoma­lies qui peuvent être res­pon­sa­bles ou sti­mu­ler une stylalgie. Elle mérite donc d’être proposée, connue et diffu­sée auprès des praticiens ORL et des spécialistes d’imagerie.

Prix : 8.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE