Retour accueil sommaires
2014
   N# 1 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer Telecharger
o Au sommaire de la Revue N° 5 - 2000 o

PHONIATRIE

Visualisation des mouvements vibratoires des cordes vocales en condition d'asymétrie.


Auteurs : M. Ouaknine, M. Fernandes, A. Giovanni (Marseille)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2000;121,5:297-300.

Article publié en français



Résumé : Dans cette étude, nous présentons un nouveau dispositif de mesure du signal vibratoire laryngé permettant de mettre en évidence la vibration de chaque corde vocale d'un larynx excisé, selon un principe de mesure optique à distance. Le banc expérimental utilisé comporte une soufflerie et un statif de fixation du larynx ainsi que deux micro-poussoirs destinés à créer des pressions mécaniques au niveau des deux ventricules laryngés. L'ensemble du dispositif est contrôlé par ordinateur. Les mesures effectuées en conditions normales et d'asymétries des cordes vocales ont porté sur 7 larynx de porc excisés. La mesure de la vibration séparée de chaque corde vocale a démontré que la période transitoire de la mise en vibration (vocal onset) est influencée de façon importante par le degré d'asymétrie. En conditions d'asymétrie extrême le mouvement des cordes vocales paraît aberrant, mais non aléatoire à cause de phénomènes de couplage qui provoquent "l'accrochage" les deux cordes en phase de fermeture ; c'est ainsi qu'une corde peut vibrer à une fréquence double de l'autre. La technique mis au point a notamment permis de mieux comprendre le mécanisme vibratoire laryngé qui semble en contradiction sur de nombreux points avec le modèle théorique harmonique.


|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2014 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE