Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 4 - 2005 o

OTONEUROLOGIE

Vertiges positionnels paroxystiques bénins des canaux latéraux et antérieurs


Auteurs : J.-P. Sauvage, K. Aubry, S. Codron (Limoges)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2005;126,4:257-262.

Article publié en français
Document PDF en français



Résumé : Les vertiges positionnels paroxystiques bénins (VPPB) des canaux latéraux et antérieurs sont les deux variétés les moins fréquentes des VPPB, loin derrière ceux du canal postérieur. Leur prise en charge est toutefois plus difficile et encore sujette à controverses. La manœuvre provocatrice des VPPB du canal latéral (VPPB-SCL) est la manœuvre de rotation de la tête en décubitus dorsal. On obtient un nystagmus positionnel horizontal. Il existe deux formes de VPPB-SCL : la forme géotropique et la forme agéotropique. Dans la forme géotropique, la manœuvre libératrice est une rotation barbecue de 180 à 360° vers le côté sain. Dans la forme agéotropique, il n’y a pas de manœuvre libératrice universelle et de plus quelques cas d’étiologie neurologique ayant été reconnus, il convient de ne pas s’acharner à multiplier des manœuvres libératrices inefficaces et traumatisantes. Les VPPB du canal antérieur (VPPB-SCA) sont très rares. La manœuvre provocatrice est la manœuvre de Dix et Hallpike. Elle provoque des nystagmus positionnels torsionnels et verticaux de sens inverse de ceux obtenus pour un VPPB du canal postérieur controlatéral. La manœuvre libératrice consiste en une manœuvre de Semont identique à celle qu’on ferait pour un VPPB du canal postérieur controlatéral.

Prix : 10.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE