Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 3 - 2001 o

PEDIATRIE

Dépistage néonatal de la surdité : oto-émissions acoustiques provoquées ou produits de distorsions acoustiques ?


Auteurs : S. Roman, M. Mondain, J.-M. Triglia, A. Uziel (Marseille, Montpellier)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2001;122,3:155-158.

Article publié en français
Document PDF en français



Résumé : Les otoémissions acoustiques provoquées (OEAP) permettent un dépistage des surdités endocochléaires de plus de 30 dB pour une plage fréquentielle de 2 à 4 kHz. Un autre type d'oto-émissions, les produits de distorsion (PDA), autorise un dépistage similaire en fournissant des informations supplémentaires sur la nature fréquentielle de la réponse enregistrée. Le but de cet article a été d'évaluer 1) l'intérêt des PDA comparativement aux OEAP dans un programme de dépistage néonatal de la surdité et 2) la valeur prédictive d'informations contenues dans l'enregistrement des otoémissions acoustiques sur certains paramètres fréquentiels des produits de distorsion acoustiques. Ces deux types d'otoémissions ont été enregistrés chez des nouveau-nés en utilisant le logiciel ILO 92. Quant les OEAP étaient absentes (9/34), les PDA l'étaient également (10/34). Quant les OEAP étaient présentes, les PDA ont été obtenus dans 52 % à 80 % des cas, en fonction des fréquences explorées. L'amplitude des PDA a été corrélée avec celle des bandes énergétiques d'OEAP. Des corrélations significatives entre les PDA à 2.5 kHz, 4 kHz et 6 kHz ont été objectivées avec les bandes d'OEAP à 2 et 5 kHz. La valeur prédictive de ces corrélations était supérieure ou égale à 85 %. Ce travail a permis de démontrer que l'analyse des spectres d'OEAP peut apporter des informations fréquentielles sans avoir à enregistrer les PDA.

Prix : 8.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE