Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 4 - 2015 o

RHINOLOGIE

Facteurs prédictifs de récidive après chirurgie de poly­pose nasosinusienne


Auteurs : Sellami M, Mnejja M, Masmoudi M, Charfeddine I, Hammami B, Ghorbel A. (Sfax)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2015;136,4:149-153.

Article publié en français
Document PDF en français



Résumé : Introduction : la chirurgie endoscopique endonasale est devenue le traitement de choix dans la prise en charge chirur­gi­cale des patients atteints de polypose nasale. Le but de notre travail est de déterminer le rôle de certains facteurs épidémio-cliniques et thérapeutiques dans les récidives après chirurgie des polyposes nasosinusiennes (PNS). Matériel et méthodes : une étude rétrospective sur une période comprise entre 2000 et 2010 à propos de 184 patients opérés pour une polypose naso­sinusienne (PNS) après échec du traitement médical prolongé. Nous avons évalué l’impact des facteurs épidémio­logi­ques et cliniques (âge, sexe, asthme, maladie de Widal, aller­gie et le stade de la PNS au moment de la chirurgie) et thérapeutiques (technique chirurgicale, observance de la corti­co­­thérapie loca­le postopératoire) sur la récidive post­opéra­toire. Résultats : la récidive des polypes a été trouvée chez 26,6 % des patients après un délai moyen de 23 mois. En analyse univariée, la maladie de Widal, l’asthme et la mal observance de la corticothérapie locale en postopératoire étaient significative­ment associés à la récidive. En étude multi­variée la mal obser­vance de la corticothérapie post­opératoire était le seul facteur associé significativement à la récidive. Conclusion : la cortico­thérapie postopératoire systématique­ment prescrite dans notre pratique permet de prévenir efficacement les récidives après chirurgie endonasale et ce résultat a été trouvé aussi bien en analyse univariée qu’en analyse multivarié.


Prix : 14.00 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE