Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 1 - 2010 o

PHONIATRIE

Evaluation dune population de dysphoniques suivis en équipe Phoniatrie / Orthophonie


Auteurs : Sarfati J, Cabaret P, Charmettant C, Muet-Choquart C, Dauphin C, Noguine B, Josien S, Leymarie-Selles A, Maître N, Perret E, Vintenat-Touchard AM,<br />Vitale-Terle C, Selles M, Morel N. (Grenoble)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2010;131,1:65-67.

Article publié en français
Document PDF en français



Résumé : But : évaluer une population de dysphoniques traités en rééducation en comparant le score VHI et léchelle GRB. Matériel et méthode : 300 questionnaires ont été remplis, seuls 42 dossiers ont pu être appariés avant et après 15 séances de rééducation soit 84 questionnaires. Les patients ont été répartis en deux groupes : groupe 1 (troubles de mobilité des cordes vocales), groupe 2 (lésions bénignes de la muqueuse). Tous ont rempli un questionnaire VHI, un questionnaire dévaluation subjective du surmenage vocal (SSVS), un score GRB. Les deux tests ont été corrélés au diagnostic de pathologie vocale mais aussi au suivi après rééducation vocale. Les tests utilisés pour létude statistique ont été : comparaison par pathologie par tests séries non appariés (écart théorique = 0) ; tests de moyenne de type Wilcoxon. Résultats : les patients sont plus handicapés par un trouble de mobilité de la corde vocale que par un nodule ou un kyste. Le handicap vocal des patients (VHI) est significativement moins important après 15 séances de rééducation, sur toutes les composantes de celui-ci. Lévaluation perceptive GRB est également significativement meilleure pour tous ces patients après 15 séances de rééducation. Mais il na pas pu être montré en revanche dévolution favorable cest-à-dire de diminution entre le SSVS avant et après 15 séances. Conclusion : lefficacité de la rééducation orthophonique pour certaines pathologies vocales a pu être démontrée tant en ce qui concerne le Handicap Vocal ressenti par le patient que par léchelle de Hirano.

Prix : 10.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE