Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 4 - 2006 o

CANCEROLOGIE

Traitement par chimiothérapie d’induction et radiothérapie des cancers du cavum de type UCNT.


Auteurs : Ch. A. Righini, E. Soriano, N. Morel, A. Hitter, M. Bolla, E. Reyt (Grenoble)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2006;127,4:223-228.

Article publié en français
Document PDF en français



Résumé : Objectifs : les objectifs de notre étude étaient d’étudier la morbidité et les résultats carcinologiques du traitement associant chimiothérapie d’induction – radiothérapie dans les UCNT (Undifferentiated Carcinoma of Nasopharynx Tumor). Patients et méthodes : il s’agissait d’une étude rétrospective (1987–2002) de patients traités en première intension. Les patients ayant des métastases viscérales lors du bilan initial ont été exclus. Deux types de chimiothérapie ont été administrées : le protocole BAC (Bléomycine, Adriamycine, Cisplatyl) et le protocole FUCIFOL (5 Fluoro-uracyl, Cisplatyl, Elvorine). Le traitement par radiothérapie a comporté soit une radiothérapie exclusive, soit une chimio-radiothérapie concomitante. Les taux de survie ont été calculés selon la méthode non paramétrique de Kaplan-Meier et comparées entre eux par des tests de Logrank. Les analyses multi variées ont été effectuées par régression logistique. Résultats : 44 patients (32 hommes, 12 femmes) d’un âge moyen de 46 ans (14–77) ont été inclus. La tolérance du traitement a été globalement bonne (chimiothérapie 71 %, radiothérapie 82 %). La mortalité liée au traitement a été nulle. L’efficacité de la chimiothérapie a été meilleure avec le schéma BAC. Au terme du traitement, une réponse complète a été obtenue dans 82 % des cas. La première cause d’échec a été l’apparition de métastases (64 % des décès). Les taux de survie spécifique et sans rechute à 3 ans ont été respectivement de 78 % et 69 %. En analyse multi variée, les variables indépendantes chimiothérapie néo-adjuvante et réponse initiale au traitement étaient liées de manière significative au décès spécifique avec un p respectif de 0.02 et 0.0084. Conclusions : l’association chimiothérapie d’induction-radiothérapie est efficace dans le traitement des UCNT. La tolérance au traitement est bonne. Nos résultats sont comparables à ceux de la littérature.

Prix : 10.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE