Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 3 - 2008 o

PEDIATRIE

Dépistage auditif systématique en région Champagne-Ardenne : résultats et réflexion à propos des 55 000 enfants nés entre janvier 2004 et juin 2007


Auteurs : Langagne T, Schmidt P, Leveque M, Chays A. (Reims)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2008;129,3:153-158.

Article publié en français
Document PDF en français



Résumé : Objectif : cette étude présente le bilan du dépistage systématique de la surdité néonatale en Champagne-Ardenne de janvier 2004 à juin 2007. Patients et méthodes: le dépistage de la surdité à la naissance a été mis en place dans l’ensemble de la région dès janvier 2004 du fait d’une forte volonté des soignants, publics et privés, désireux d’assurer une prise en charge précoce des surdités profondes et sévères bilatérales. Ce dépistage est réalisé en deux étapes: un premier test est effectué à la maternité par oto-émissions acoustiques automatisées (OEAa). En cas d’absence bilatérale d’oto-émissions au test initial, une procédure de «re-test» est assurée dans les 15 jours suivant la sortie de la maternité (OEAa ou potentiels évoqués auditifs automatisés). En cas de confirmation du résultat du test initial, l’enfant est alors adressé à un praticien ORL exerçant dans un centre référent d’audiophonologie où sera pratiqué un test diagnostique par le recueil des potentiels évoqués auditifs. Ce dépistage est aussi assuré chez les nouveau-nés hospitalisés en réanimation pédiatrique mais le protocole est différent puisque ce sont des potentiels évoqués auditifs automatisés qui sont utilisés d’emblée étant donné la plus grande fréquence de neuropathie auditive dans cette population. Tous les résultats sont transmis en temps réel au centre régional de dépistage néonatal qui d’une part, gère l’ensemble des données et d’autre part, assure le suivi des enfants suspects de surdité. Résultats: notre dépistage a permis de tester 53 930 nouveau-nés, soit 98,4 % des 54 790 naissances durant cette période. 591 enfants ont eu un 1er test échoué. 569 d’entre eux ont alors bénéficié d’une procédure de «re-test», réussie dans 523 cas et échouée dans 46 cas. 22 enfants n’ont pas pu bénéficier de cette procédure de «re-test» pour divers motifs: 4 enfants décédés, 9 ont été perdus de vue, les patients ayant quitté la région, et 9 familles ont refusé le second test. Ces 46 enfants ont bénéficié d’un recueil des potentiels évoqués auditifs diagnostique permettant de poser le diagnostic de 42 surdités néonatales, diagnostic effectué avant l’âge de 6 mois. Conclusion : notre expérience du dépistage auditif systématique en maternité montre que celui-ci est réalisable et efficace, au moins à l’échelon de notre région regroupant quatre départements. Il a par ailleurs permis à ces 42 nouveaux-nés malentendants de bénéficier d’une prise en charge précoce de leur handicap.

Prix : 10.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE