Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 4 - 2004 o

LARYNGOLOGIE

Durée de la déglutition après laryngectomie subtotale


Auteurs : M. De Vincentiis, P. Calcagno, P. Di Cello, R. Mastronicola, M. Simonelli, G. Ruoppolo, P. Cerro, A. Gallo (Rome)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2004;125,4:223-227.

Article publié en anglais
Document PDF en anglais



Résumé : Introduction : le but de la chirurgie partielle subtotale du larynx (Cricohyoidopexie = CHP et Cricohyoidoépiglotto- pexie = CHEP) est de créer un néolarynx simplifié mais fonctionnel. Le neolarynx permet le passage d'air, sa fermeture, et assure la phonation par la vibration de la muqueuse du cricoïde et de l'aryténoïde ; en outre, il permet le rétablissement de la déglutition et la fermeture de la néoglotte avec le mouvement de l’aryténoïde restant. Le but de cette étude était d'évaluer à long terme, l’efficacité de la fonction de déglutition comparant les temps d'ingestion dans la CHEP et la CHP avec et sans curage ganglionnaire fonctionnel cervical (FND). Matériels et méthodes : une étude radiologique a été réalisé sur 48 patients choisis parmi un groupe de 253 ayant eu une chirurgie partielle subtotale du larynx au “G. Ferreri” Département d'oto-rhino-laryngologie, d'audiologie et de Phoniatrie de l’Université de “La Sapienza” à Rome. Le choix des 48 patients s’est basé sur les critères suivants : type de chirurgie, date de la chirurgie (recul de plus de 12 mois), patients n’ayant pas été traités par radiothérapie en pré ou en post-opératoire, patients ayant eu une fibrolaryngoscopie et une videofluoroscopie, patients non affectés par un déficit moteur impliquant la phonation et la déglutition (accident vasculaire, lésions du système nerveux central), patient sans récidive (aucune évidence de reprise évolutive). Les paramètres pour évaluer le rétablissement fonctionnel étaient la durée post opératoire où la sonde naso-gastrique et la canule de trachéotomie ont été laissées en place. Les temps de récupération fonctionnelle des deux groupes a été comparés l’un à l’autre. Par videofluoroscopie les auteurs ont évalué la durée du passage oral (OTT) et la durée du passage pharyngé (PTT) comme paramètres de la déglutition. Résul-tats : les résultats ont montré chez tous les patients que la durée de déglutition est inférieure à une seconde comme chez tout individu présentant une fonction de déglutition normale. Conclusion : l'étude du temps de déglutition réalisé au moins 12 mois après la chirurgie, n’a pas montré de différence substantielle entre les patients ayant eu une CHEP et une CHP en se basant sur la durée du passage oral (OTT) et la durée du passage pharyngé (PTTS).

Prix : 10.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE