Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 1 - 2002 o

Chirurgie & Carcinologie Cervico-Faciale

Gastrostomies percutanées en carcinologie cervico-faciale : expérience de l'Institut Bordet.


Auteurs : D. Dequanter, Ph. Lothaire, A. Hendliz, P. Eisendrath, B. Desmarez, C. Vijns, G. Andry (Bruxelles)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2002;123,1:23-26.

Article publié en français
Document PDF en français



Résumé : Introduction : la mise en place d'une sonde d'alimentation entérale est difficile dans le traitement global des patients porteurs d'un cancer ORL. Cette étude évalue les indications, le taux de succès, et les complications associées aux gastrostomies percutanées endoscopiques. Matériels et méthodes : septante et une sondes de gastrostomies percutanées ont été placées chez soixante sept patients. L'indication principale était la nécessité d'alimentation dans le cadre de néoplasie ORL. Deux localisations (cavité buccale et oropharynx) regroupaient 45 % des cas (32/71). Résultats : aucun échec de procédure n'a été enregistré. Une seule complication sévère a nécessité une laparotomie. La durée de la nutrition entérale a varié de deux jours à plus de deux ans. Aucune complication à long terme n'a été retenue. Conclusion : cette méthode est simple, de faible coût et très importante pour corriger une malnutrition, facteur déterminant dans la prévention des complications postopératoires.

Prix : 10.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE