Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 4 - 2014 o

RHINOLOGIE

Corrélation entre le taux d’asymétrie du volume sinu­sien maxillaire et la symptomatologie clinique dans le silent sinus syndrome : étude rétrospective à propos de 13 cas


Auteurs : Chariba I, Lazard DS, Sain-Oulhen C, Lecanu JL.

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2014;135,4:197-200.

Article publié en anglais
Document PDF en anglais



Résumé : Objectifs : le «silent sinus syndrome» (SSS) est caractérisé par la rétraction aseptique des parois du sinus maxillaire entrainant une énophtalmie progressive avec ptose du globe oculaire. Les buts de cette étude ont été de chercher une corré­la­tion entre le taux d’asymétrie du volume sinusien maxillaire et la présence de signes ophtalmologiques et rhinosinusiens, de déterminer l’efficacité de la méatotomie moyenne dans le SSS, et d’évaluer le bénéfice de la neuronavigation dans la morbi­di­té de cette chirurgie spécifique. Matériel et méthode : étude rétrospective de 13 patients ayant présenté un SSS, opérés par méatotomie moyenne, dont 7 sous neuronavigation. Une éva­lua­tion clinique de l’enophtalmie était réalisée en pré­opéra­toire ainsi qu’un examen ORL. Une analyse morpho­métrique et une modélisation du volume sinusien à partir du scanner préopératoire ont été réalisés afin d’évaluer l’impact du SSS en terme de perte de volume sinusien. Résultats : il existait une corrélation significative entre l’importance de la diminution du volume sinusien et les manifestations cliniques ophtalmo­logiques (enophtalmie). Seul 15 % des patients présentaient des signes de rhinosinusite chronique. Les symptômes ophtalmo­logiques n’ont pas régressé, mais il n’a pas été constaté de progression après traitement chirurgical avec un délai moyen de recul de 30 mois. Une complication ophtalmologique a été observée dans le groupe de patients opérés sans neuro­naviga­tion, aucune dans le groupe opéré avec neuronavigation. Conclusion : les symptômes du SSS étaient corrélés à l’impor­tance de la perte volumétrique. La méatotomie moyenne semblerait suffisante pour stopper l’évolution du SSS et éviter l’apparition d’une enophtalmie sévère. La neuronavigation permet d’éviter des complications ophtalmiques graves.


Prix : 12.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE