Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 5 - 2013 o

CHIRURGIE PLASTIQUE

Réhabilitation de la face paralysée au cours de la chirur­gie parotidienne. Intérêt de la myoplastie d’allon­gement du muscle temporal


Auteurs : Foirest C, Gatignol P, Bernat I, Lamas G, Tankéré F. (Nice)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2013;134,5:259-265.

Article publié en français
Document PDF en français



Résumé : But de l’étude : rapporter notre expérience et nos résultats de réhabilitation de la face par myoplastie d’allongement du muscle temporal (MAT) au cours de la chirurgie des tumeurs parotidiennes. Matériel et méthodes : étude rétrospective de 15 patients ayant bénéficié d’une réhabilitation par MAT, au cours ou dans les suites d’une parotidectomie non conser­va­trice du nerf facial. 10 patients présentaient une tumeur paroti­dien­ne maligne, 1 présentait un carcinome épidermoïde jugal envahissant la parotide, 2 patients étaient porteurs d’une paralysie faciale secondaire au sacrifice du nerf facial au cours de l’exérèse d'une récidive d'adénome pléomorphe et enfin, 2 patients présentaient un neurinome du nerf facial. 8 patients ont bénéficié de la MAT dans le même temps que l’exérèse tumo­ra­le parotidienne. Résultats : les 11 patients présentant un carci­no­me sont indem­nes de récidive (suivi moyen : 27 mois). La MAT a permis d’obte­nir un bon résultat au repos pour 14 patients (93 %) et un résultat moyen pour 1. Le sourire a été jugé bon pour 10 patients (66.6 %), moyen pour 4 (26.6 %) et insuffisant pour 1 (6.6 %). Les résultats étaient comparables dans les groupes réhabilitation en un ou deux temps chirur­gi­caux. Trois cas ont présenté une complication infectieuse, condui­­sant à une reprise chirurgicale. Dans les 8 cas où la réhabilitation a été réalisée dans le même temps que la paroti­dec­tomie, aucune difficulté technique chirurgicale supplémen­taire n’a été observée. Conclusion : la MAT est une méthode de réha­bilitation efficace devant être réalisée si possible dans le même temps que l’exérèse tumorale. Les sites opératoires étant différents, le contrôle tumoral et la surveillance ne sont pas modifiés par ce type de réhabilitation.


Prix : 10.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE