Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 4 - 2009 o

CARCINOLOGIE CERVICO-FACIALE

Le lambeau pédiculé du facia temporalis superficiel dans la chirurgie recontructive oncologique de la cavité orale : à propos de 9 cas


Auteurs : Pons Y, Gauthier J, Pons-Ukkola E, Clément P, Conessa C. (Paris)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2009;130,4:221-224.

Article publié en anglais
Document PDF en anglais



Résumé : Objectif : les auteurs ont décrit la façon dont ils exécutent un lambeau pédiculé du fascia temporalis superficiel en chirurgie reconstructive oncologique de la cavité buccale et évaluent ses résultats fonctionnels. But de létude : une étude prospective a été réalisée dans un hôpital universitaire de Septembre 2001 to Juillet 2007. Patients et méthodes : neuf patients de sexe masculin a subi un lambeau pédiculé du fascia temporalis superficiel afin de réparer une perte des tissus mous dans la cavité buccale après une extraction de la tumeur (sept cas) ou à la réparation ostéoradionécrose (deux cas). Resultats : douze mois après l'intervention, un état correct fonctionnel a été constaté dans sept des neuf cas et la congruence anatomique était correcte dans huit des neuf cas. Conclusion : le lambeau pédiculé du fascia temporalis superficiel peut être utile à la reconstruction de la cavité buccale, en particulier pour les patients ayant subi une radiothérapie. Ce lambeau a été montré pour sa fiabilité, avec des complications post-opératoires acceptables, mais il requiert une expérience chirurgicale. Cest l'intérêt pour la reconstruction postérieure et/ou supérieure de la cavité buccale parce que la longueur du lambeau, qui est considérablement réduite par son arc de rotation et par son passage près de l'apophyse zygomatique, ne permet pas la reconstruction de l'étage antérieur de la bouche. Parce que ce lambeau est mince, que la perte modérée des tissus mous peuvent être réparés.

Prix : 10.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE