Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 1 - 2000 o

DIVERS

Dacryocystorhinostomie endoscopique : approche anatomique


Auteurs : V. V. Raut, M. W. Yung, B. M. Logan (Ipswich)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2000;121,1:53-55.

Article publié en anglais
Document PDF en anglais



Résumé : La dacryocystorhinostomie est le traitement chirurgical de l'obstruction lacrymale. Ces dernières années, l'approche endoscopique est devenue plus populaire en raison du développement de l'endoscopie nasale et de la facilité de cette chirurgie comparée à un abord externe. Pour identifier le canal lacrymal le chirurgien insère une sonde lumineuse dans le canal lacrymal et enlève l'os à la fraise ou à l'ostéotome de l'apophyse frontale du maxillaire pour découvrir le sac et le canal. La connaissance de l'anatomie du sac/canal lacrymal dans le nez est essentiel pour le chirurgien. L'appareil lacrymal dans le nez a été étudié sur 10 dissections (5 hommes et 5 femmes) établissant les repères anatomiques et la partie la plus accessible du canal lacrymal en endonasal. Bien qu'un os solide couvre l'entière longueur du sac et du canal, la partie postéro-interne et inférieure du sac et la partie supérieure du canal sont couvertes par l'os lacrymal très fin (épaisseur moyenne 0.057 mm) qui a été toujours trouvé immédiatement en avant de l'apophyse unciforme dans le méat moyen, constituant ainsi "une fenêtre chirurgicale" (taille moyenne 2.5 mm x 7.2 mm) où par le canal lacrymal devient relativement accessible. La partie inférieure du sac lacrymal et la partie supérieure du canal lacrymal peuvent donc être facilement atteintes de l'intérieur du nez suivant cette étude anatomique, évitant ainsi la nécessité de fraiser l'apophyse frontale du maxillaire supérieur.

Prix : 5.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE