Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 4 - 2009 o

CANCEROLOGIE

Prise en charge des récidives ganglionnaires cervicales des mélanomes de la tête et du cou


Auteurs : Fakhry N, Tessonnier L, Cohen F, Gras R, Grob J-J, Giovanni A, Mundler O, Zanaret M. (Marseille)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2009;130,4:211-214.

Article publié en anglais
Document PDF en anglais



Résumé : Objectifs : évaluer l’apport de la tomographie par émission de positons au 18F-fluoro-2-deoxy-D-glucose (TEP au FDG) par rapport à l’imagerie conventionnelle (échographie cervicale et tomodensitométrie) pour la détection des récidives ganglionnaires cervicales chez des patients ayant déjà été traités par chirurgie ganglionnaire cervicale pour un mélanome de la tête et du cou. Méthodes : il s’agit d’une étude rétrospective réalisée entre Avril 2004 et Janvier 2007. Les patients étudiés présentaient une suspicion clinique et/ou radiologique de récidive cervicale isolée de mélanome, après une première chirurgie d’exérèse locale et ganglionnaire. Tous les patients ont bénéficié d’une exploration cervicale par tomodensitométrie et/ou échographie cervicale ainsi que par TEP au FDG avant reprise chirurgicale. Aucun des patients ne présentait de métastase viscérale détectable au moment de la reprise chirurgicale. Les performances de l’imagerie conventionnelle ainsi que de la TEP au FDG pour la détection des récidives ganglionnaires ont été analysées et comparées par test de Fischer en utilisant les résultats anatomo-pathologiques de la chirurgie comme référence. Résultats : douze procédures ont été analysées (9 patients parmi lesquels 3 ont été étudiés 2 fois pour une seconde suspicion de récidive). Une récidive de mélanome a été retrouvée dans 10 cas (83 %). La sensibilité, la spécificité, la valeur prédictive positive et la valeur prédictive négative étaient respectivement de 78,6 %, 40 %, 78,6 % et 40 % pour l’imagerie conventionnelle, et de 85,7 %, 40 %, 80 % et 50 % pour la TEP au FDG. Il n’a pas été retrouvé de différence statistiquement significative entre les performances des 2 examens. Conclusion : il s’agit de la première étude évaluant l’apport diagnostique de la TEP au FDG par rapport à l’imagerie conventionnelle pour la détection des récidives ganglionnaires cervicales de mélanomes de la tête et du cou. Nos résultats n’ont pas mis en évidence dans les moyens actuels de supériorité de la TEP au FDG par rapport à l’imagerie conventionnelle dans cette indication.

Prix : 10.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE