Retour accueil sommaires
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 2 - 2010 o

CHIRURGIE PLASTIQUE

La maquette du nez dans la rhinoplastie et ses dimensions : l段mportance d置n troisième élément


Auteurs : Terra Brito CL, Disant F. (Lyon)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2010;131,2:119-123.

Article publié en anglais
Document PDF en anglais



Résumé : Introduction : la reconstruction d'un nez tordu est un défi. Le remodelage d'un nez réduisant ou améliorant son profil peut être suivi des irrégularités et des ennuis fonctionnels. Les principes de la septoplastie extracorporelle ont été définis dans les années 50, comprenant le traitement de la cloison en dehors du nez. Ainsi, il est remplacé et fixé à l'intérieur du nez. L'irrégularité ou l檀ypoprojection dorsale peut être surmontée avec un greffon modelant. Objectif : mise au point d置ne évolution de rhinoseptoplastie extracorporelle basé sur un remodelage tridimensionnel de la charpente nasale et ses dimensions moyennes. Patients et méthodes : des données des patients présentant obstruction nasale liée à une déviation septale et traités par la technique chirurgicale proposée ont été rassemblées d置ne façon prospective. Les dimensions de la maquette ont été mesurées pendant la chirurgie. Résultats : 25 patients ont été opérés entre février et septembre 2010. Quinze cas (de 60 %) ont étaient liés au trauma ou à une chirurgie nasale précédente. Les autres 40 % (N = 10) étaient primaires, demandeurs d置ne rhinoplastie de réduction. Une approche dissimulée a été employée pour tous sauf un (4 %). Dans 12 % (N = 3) des patients aucune osteotomie latérale a été exécuté après ouverture du toit osseux. La chirurgie de la pointe a été pratiqué dans 32 % (N = 8). Conclusions : les principes de la «maquette tridimensionnelle» sont globalement reproductibles indépendamment de la quantité de cartilage septal résiduel. Nous croyons que notre technique assure plus de stabilité à la charpente et offre une meilleure régularité du dorsum nasal, éliminant le besoin d'une approche ouverte si d'autres manoeuvres l'exigeant ne sont pas associées.

Prix : 10.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2017 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE