Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 2 - 2000 o

OROPHARYNX

Prise en charge des phlegmons amygdaliens et périamygdaliens : perspective au Royaume Uni


Auteurs : V. V. Raut (Ipswich)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2000;121,2:107-110.

Article publié en anglais
Document PDF en anglais



Résumé : Les phlegmons amygdaliens et périamygdaliens sont des cas quotidien d'urgence en ORL. Cependant l'intérêt d'une amygdalectomie aussi bien que son moment dans ces situations est discutée par les Otorhinolaryngologistes. Une enquête réalisée auprès des chirurgiens du Royaume-Uni, a révélé que 475 des 571 chirurgiens ORL (83 %) préfèrent "attendre et observer" pour une simple attaque isolée de phlegmons amygdaliens et périamygdaliens tandis que 86 chirurgiens (15 %) préconiseraient par habitude l'amygdalectomie après une attaque de phlegmons amygdaliens et périamygdaliens. Chez les patients sans une histoire d'amygdalite, 432 des 475 chirurgiens ORL (90,9 %) conseilleraient une amygdalectomie après la deuxième attaque de phlegmons amygdaliens et périamygdaliens tandis que 30 chirurgiens (6,3 %) le feraient seulement après une troisième attaque. Une étude rétrospective de 207 patients a été faite pour évaluer la sécurité d'une attitude "wait and see". Cent quatre des 129 adultes (88,3 %) et 5 des 6 enfants (83,2 %) qui n'ont pas subi d'amygdalectomie sont restés asymptomatiques après un épisode isolé de phlegmons amygdaliens et périamygdaliens. Quatre adultes (3,1 %) et 1 enfant (16,6 %) ont nécessité finalement une amygdalectomie pour la réapparition d'amygdalites. La répétition de phlegmons amygdaliens et périamygdaliens a été observée chez 11 patients (8,5 %). Ces résultats suggèrent qu'une attitude "wait and see" est sûr pour la plupart des patients avec un épisode simple de phlegmons amygdaliens et périamygdaliens sans une histoire d'amygdalites chroniques.

Prix : 5.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE