Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 2 - 2000 o

OROPHARYNX

Avancées récentes dans la chirurgie du ronflement : la somnoplastie (palatoplastie par radio fréquences). Une étude pilote : efficacité et fiabilité.


Auteurs : A. D'Souza, S. Hassan, D. Morgan (Birmingham)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2000;121,2:111-115.

Article publié en anglais
Document PDF en anglais



Résumé : Une étude prospective a été réalisée pour rechercher les effets de la somnoplastie (palatoplastie par radio fréquences) sur des patients atteints de ronflement. Un groupe de 22 patients ayant subi une somnoplastie par le même chirurgien furent retenus dans l'étude après avoir satisfait à des critères d'inclusion et d'exclusion. Chaque patient a répondu à un questionnaire standard comprenant des échelles visuelles graduées à 6 semaines post-opératoires. Les paramètres étudiés étaient les suivants : douleur, amélioration du ronflement, effets sur le sommeil du malade et de son conjoint articulation de la parole, déglutition, altération du poids, l'acceptation du procédé et commentaires des amis et de la famille. Les résultats de l'amélioration du ronflement furent comparés à l'indice de masse corporelle (BMI) kg/m2. Nous concluons que la somnoplastie est un procédé efficace pour éliminer le ronflement. Le succès est étroitement lié au BMI. Les meilleures réponses sont obtenues pour des BMI < 25, les résultats moyens pour les BMI entre 25-30. Quant aux obèses (BMI > 30) ils ont généralement de mauvaises réponses. La morbidité associée à la procédure est minime et l'approbation par les malades de 100 %. Le succès à long terme doivent être confirmé par des études ultérieures.

Prix : 5.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE