Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 1 - 2010 o

PHONIATRIE

Qualité de vie et voix après injection de toxine botulinique des dysphonies spasmodiques


Auteurs : Gama A. C. C. 1<br />Menezes LN, Maia AA, Rezende Neto AL, Oliveira JB. (Belo Horizonte)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2010;131,1:39-44.

Article publié en anglais
Document PDF en anglais



Résumé : Introduction : la dystonie focale laryngée (DFL) génère une qualité vocale tendue et étranglée, constituant un cadre d'origine neurologique. Cela restreint et rend difficile une communication efficace et par cela même, affecte les questions socio-émotionnelles des individus, et par conséquent sa qualité de vie. Objectif : évaluer la qualité de vie se rapportant à la voix chez des patientes affectées par le DFL Adductrice avant et après le traitement avec la toxine botulique, suivi de phonothérapie. Nous avons utilisé l'inventaire américain V-RQOL (Voice-Related Quality of Life). Méthodologie : nous avons évalué 11 patientes de sexe féminin, ayant entre 33 et 74 ans. Des évaluations cliniques neurologique, oto-rhino-laryngologique (télélaryngostroboscopie et naso-laryngoscopie) et phono-audiologique (protocole Évaluation de la Voix Behlau, Pontes, 1995) pour le diagnostic de DFL de type Adductrice, ont été réalisées. Résultats : on trouva une différence statistiquement significative entre les valeurs obtenues avant et après Botox, dans les trois scores proposés (p < 0,05). Aussi bien dans le domaine socio-émotionnel que dans le domaine physique, on observa que 81,8 % des patientes présentèrent des scores plus élevés dans le questionnaire post Botox. Quant au score total, 72,7 % des patientes ont connu une amélioration dans les scores post traitement. Conclusion : il y a une amélioration de la qualité de vie des patientes traitées par DFL. Le V-RQOL s'avéra être l'instrument efficace pour la mesure de l'efficacité du traitement avec toxine botulique et phonothérapie chez des patientes avec DFL Adductrice.

Prix : 10.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE