Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 2 - 2009 o

RHINOLOGIE

Syndrome de l’apex orbitaire après radiofréquence du cornet inférieur


Auteurs : Faure C, Seghir C, Hamon M, Seghir A, Mouriaux F.

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2009;130,2:121-123.

Article publié en anglais
Document PDF en anglais



Résumé : Introduction : nous rapportons un cas de syndrome de l’apex orbitaire unilatéral au décours du traitement d’une hypertrophie des cornets inférieurs par radiofréquence. Méthode : l’histoire clinique et les examens complémentaires (nasofibroscopie, échographie doppler des troncs supra-aortiques et des vaisseaux transcrâniens, TDM et IRM du massif facial) sont décrits. Résultats : un patient de quarante ans atteint d’obstruction nasale a été opéré de réduction volumétrique des cornets inférieurs par radiofréquence. Aucun événement particulier n’a été noté au cours de l’intervention ou de l’anesthésie générale. Au réveil, le patient se plaint d’une cécité droite avec ophtalmoplégie et ptosis. Il présente aussi une hypoesthésie de la cornée et de la pommette. Le scanner du massif facial montre une sinusite maxillaire et ethmoïdale sans lésion osseuse ni tissulaire. L’IRM présente un élargissement de la gaine du nerf optique droit. La corticothérapie a été prescrite sans amélioration visuelle. Conclusion : les turbinectomies inférieures par radiofréquence peuvent se compliquer d’un syndrome de l’apex orbitaire.

Prix : 10.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE