Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 2 - 2005 o

RHINOLOGIE

Empyème sous-dural compliquant une sinusite frontale aiguë. A propos de 4 cas


Auteurs : A. Tall, M. C. Ba, A. Beketi, A. Sy, B. Loum, A. B. Thiam, B. K. Diallo, I. C. Ndiaye, A. Wane, R. Diouf, E. M. Diop (Dakar)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2005;126,2:121-126.

Article publié en français
Document PDF en français



Résumé : Objectif : la constitution d’un épanchement purulent entre la dure mère et l’arachnoïde ou empyème sous dural peut être la modalité évolutive d’une sinusite frontale. Le but de ce travail a été d’attirer l’attention des praticiens sur une situation clinique relativement rare mais grave. Matériel et méthode : il s’agissait de 4 patients de sexe masculin, admis dans un tableau de sinusite ethmoïdo-frontale aigue extériorisée. L’atteinte endocrânienne avait été confirmée par un examen tomodensitométrique du crâne et des sinus. Pour chacun de ces patients, un drainage neurochirurgical et sinusien avait été effectué au cours d’un même temps opératoire et une antibiothérapie post opératoire instituée pendant 30 jours. L’empyème était de siège temporo-pariétal dans 1 cas, frontal dans les autres cas. Résultats : l’empyème frontal était associé à une collection inter hémisphérique dans 1 cas. Un patient a été opéré à 2 reprises. Les suites opératoires immédiates ont été momentanément compliquées d’une hémiparésie et de crises convulsives spontanément résolutives dans 1 cas. Il n’y eut aucun décès. Le pronostic fonctionnel, a été par contre lourd, marqué par une cécité définitive dans 2 cas, bilatérale dans 1 cas. Conclusion : nous insistons sur l’importance de l’exploration neuroradiologique et de la prise en charge en double équipe d’oto-rhino-laryngologistes et de neurochirurgiens, quand la sinusite se complique d’une atteinte neuro-méningée.

Prix : 5.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE