Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 1 - 2011 o

PHONIATRIE

Paralysie laryngée unilatérale après lobo-isthmectomie intra capsulaire sans repérage du nerf laryngé infé­rieur


Auteurs : Laccourreyre O, Gorphe Ph, Menard M, Cauchois R, Badoual C. (Paris)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2011;132,1:45-49.

Article publié en français
Document PDF en français



Résumé : Objectifs : analyse de l段ncidence, des variables favorisant la survenue, et du devenir de la paralysie laryngée unilatérale après lobo-isthmectomie selon la technique intra capsulaire sans repérage du nerf laryngé inférieur. Matériel et méthodes : étude rétrospective d’une cohorte de 317 lobo-isthmectomies, consécutivement réalisées par le même opérateur en utilisant la technique intra capsulaire sans repérage du nerf laryngé infé­rieur ni neuro monitoring ou technique moderne d檀émostase (Ligasure, Ultracision). Etude de l段ncidence de la paralysie laryngée transitoire et définitive. Recherche d置ne éventuelle liaison statistique avec les variables qui suivent : âge, sexe, co­morbidité, caractère plongeant ou compressif trachéal de la lésion, coté de la lobo-isthmectomie, geste chirurgicaux asso­ciés, taille du plus gros nodule réséqué, poids du lobe réséqué, et caractéristiques anatomopathologiques (cancer, thyroïdite, hyper­thyroïdie). Résultats : le taux global de paralysie laryngée uni­latérale post opératoire immédiat est de 1,2 %. La récupé­ra­tion de la mobilité laryngée est survenue au 1°,3°, 5° et 9° mois post opératoire pour un taux de paralysie laryngée uni­latérale définitive de 0 %. Au plan statistique, aucune des variables étudiées n段nflue sur le taux d段mmobilité laryngée unilatérale transitoire. Conclusion : les données présentées dans ce travail et leur comparaison avec les données de la litté­ra­ture médicale scientifique soulignent que la lobo-isthmectomie intra capsu­laire, par cervicotomie médiane, sur des loges thyroïdiennes non préalablement opérées, réalisée selon une stratégie chirur­gicale réglée qui vise à extérioriser le lobe thyroïdien et aborde la région de la pénétration du nerf laryngé en fin d段ntervention, est une technique fiable qui n誕ugmente pas le risque de para­ly­sie laryngée unilatérale transitoire ou définitive.

Prix : 10.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE