Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 4 - 2005 o

OTONEUROLOGIE

Névrite vestibulaire. Traitement et réhabilitation.


Auteurs : M. O. Domínguez (Valencia)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2005;126,4:283-286.

Article publié en anglais
Document PDF en anglais



Résumé : Pendant la phase aiguë, le traitement symptomatique est pratiquement la seule possibilité, et une grande variété de médicaments peuvent être utilisés. Durant longtemps on a étudié la possibilité d'employer des corticoïdes dans le traitement de la névrite vestibulaire. Evidemment, si nous suspectons une cause inflammatoire, un traitement qui réduit ce processus inflammatoire, même s’il ne réduit pas l‚intensité de la crise, favorise sans doute la récupération. Les études même si elles ne sont pas toutes concordantes, suggèrent l'utilisation des corticoïdes dans la phase aiguë car ils ont des effets bénéfiques à long terme pour le rétablissement de la fonction vestibulaire et pour obtenir une meilleure compensation vestibulaire. Le second aspect du traitement est la rééducation vestibulaire. Dans notre expérience la plupart des patients obtiennent une compensation vestibulaire spontanée rapidement. Néanmoins, quelques exercices comme la fixation visuelle au lit du patient, quand il ne lui est pas possible de se tenir debout accélèrent le rétablissement. Ces patients chez qui persiste une certaine instabilité dans le temps, trop anxieux après leur expérience ou qui demandent simplement un traitement, sont des candidats pour un programme vestibulaire de réhabilitation. Dans ce travail nous détaillerons les techniques instrumentales et non instrumentales.

Prix : 10.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE