Retour accueil sommaires
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 1 - 2016 o

RHINOLOGIE

Efficacité des lavages de nez à l’eau de mer hypertonique 2,2 % dans le traitement de la rhinosinusite chronique chez l’adulte


Auteurs : Strnad P, Skoupá J, HornÍk P, Cimrová H, Cerná V. (Prague)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2016;137,1:3-10.

Article publié en anglais
Document PDF en anglais



Résumé : Objectifs : évaluer l’efficacité et la tolérance du lavage nasal avec une solution d’eau de mer hypertonique à 2,2 % dans le traitement de la rhinosinusite chronique (RSC) chez l’adul­te, en monothérapie ou associé à des corticoïdes nasaux. Méthodes : dans cette étude prospective, ouverte, multi­centri­que et contrôlée, 238 patients présentant une RSC ont été répartis aléatoirement dans trois groupes : groupe 1 sous cortico­thérapie locale, groupe 2 soumis à des lavages à l’eau de mer hypertonique et groupe 3 sous corticothérapie locale associée à de l’eau de mer. Le score des symptômes nasaux (NIS), l’état de santé général, la consommation de corticoïdes locaux, la tolérance ont été évalués à l’inclusion, 2 et 6 semai­nes, la satisfaction globale à 6 semaines. Résultats : le score NIS est amélioré significativement dans les groupes 2 (eau de mer) et 3 (corticoïde+eau de mer) à 2 (p < 0.001 dans chaque groupe) et 6 semaines (p < 0.0001 dans chaque groupe) vs. groupe 1 (corticoïde), associé à une réduction significative de la prise de corticoïdes locaux (p < 0.0001). L’état de santé général est amélioré dans les groupes 2 et 3, à 2 semaines (p = 0.1040 et p < 0.001 res­pec­­tivement) vs. groupe 1, et signi­fi­­cativement dans les deux groupes à 6 semaines (p < 0.0001). Conclusion : le lavage nasal hypertonique constitue un traite­ment efficace de la RSC. Il améliore les symptômes nasaux et permet de réduire signi­fi­cativement l’utilisation des corticoïdes nasaux tout en mainte­nant l’état de santé général des patients. Les lavages de nez avec une solution d’eau de mer hyper­tonique à 2,2 % méritent d’être considérés en monothérapie ou en association avec des corticoïdes nasaux à plus faible dosage en cas de RSC.


Prix : 15.00 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2017 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE