Retour accueil sommaires
2017
   N# 1 | 2 | 3 |
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 2 - 2013 o

CANCEROLOGIE

Deux cas de mélanome primaire du larynx : une patho­logie rare


Auteurs : Chaput B, De Bonnecaze G, Vergez S, Garrido I, Grolleau JL, Benlyazid A. (Toulouse)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2013;134,2:105-108.

Article publié en français
Document PDF en français



Résumé : Introduction : le mélanome primaire du larynx (MPL) est une entité très rare. On dénombre moins d’une soixantaine de cas décrits dans la littérature. Au travers de deux cas, nous allons décrire la clinique et discuter la prise en charge du méla­nome du larynx. Cas cliniques : deux hommes âgés de 80 et 61 ans ont été pris en charge pour un MPL. Le mode de décou­verte était une dysphonie persistante pour le premier. Pour le deuxième, il s’agissait d’un second mélanome de loca­li­sa­tion laryngée. Dans les deux cas il a été réalisé une laryngec­tomie totale élargie aux premiers anneaux trachéaux avec curage fonctionnel bilatéral associé à une radiothérapie adju­vante. Discussion : une chirurgie d’exérèse avec marges carci­no­logiques de sécurité est nécessaire pour espérer obtenir un geste curatif. Encore controversée, la radiothérapie adju­vante semble apporter un bénéfice en termes de contrôle local. La place des thérapies ciblées reste à préciser. Toutefois, aucun facteur pronostique n’est à l’heure actuelle clairement identifié pour cette pathologie au pronostic réservé. Conclusion : Tumeur très rare, le MPL s’accompagne d’un pronostic très péjoratif. Une chirurgie d’exérèse suivie d’une radiothérapie adjuvante sont pour nous le traitement de choix.

Prix : 8.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2018 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE