Retour accueil sommaires
2016
   N# 1 |
2015
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2014
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2013
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2012
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2011
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2010
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2009
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2008
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2007
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2006
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2005
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2004
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2003
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2002
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2001
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
2000
   N# | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1999
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1998
   N# 1 | 2 | 3 | 5 |
1997
   N# 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
1996
   N# 4 | 5 |

Cliquez sur le numéro de la revue qui vous intéresse pour faire apparaître son sommaire
dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements
  Sommaires > Page précédente > Détail de l'article
imprimer commander
o Au sommaire de la Revue N° 4 - 2003 o

GLANDES SALIVAIRES

Carcinomes adénoïdes kystiques de la tête et du cou. Etude rétrospective à propos de 30 cas.


Auteurs : F. Raux-Rakotomalala, Th. Houliat, J. Martel, D. Stoll, J. P. Bébéar, V. Darrouzet (Bordeaux)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2003;124,4:235-241.

Article publié en français
Document PDF en français



Résumé : Objectifs : considérer les résultats thérapeutiques et identifier les facteurs pronostiques de l'échec loco-régional et la survie globale des carcinomes adénoïdes kystiques (CAK) de la tête et du cou. Méthodes : étude rétrospective de 1984 à 2001 sur 30 cas de carcinomes adénoïdes kystiques. L'âge moyen est de 56,9 ans avec un sex ratio de 1,2 en faveur des femmes. Toutes les localisations sont représentées avec une prédominance au niveau des cavités naso-sinusiennes (26,7 %) et des glandes salivaires principales (26,6 %). Des tumeurs classées T4 ont été observés dans 14 cas pour la plupart nasosinusiennes (50 %). Aucun patient ne présentait d'adénopathie cervicale et deux patients étaient porteurs de métastases osseuses au moment du diagnostic (6,7 %). Deux patients (6,7 %) ont été traité par chirurgie seule pour des stade T1 et T2 ; quatre patients (13 %) par radiothérapie exclusive, et 24 patients (80 %) par chirurgie suivie d'une radiothérapie post-opératoire à la dose moyennes de 60,3 Grays (56-65 Grays). Résultats : le taux de rechutes locales a été de 30,8 % (neuf cas) dans un délai moyen de 43 mois (1 à 10 ans). Le traitement de ces rechutes a consisté en une reprise chirurgicale dans six cas ayant permis un seul contrôle local mais chez un patient porteur de métastases pulmonaires. Aucune rechute ganglionnaire n'a été observé. 30 % des patients ont développé des métastases. Elles étaient pulmonaires dans 44,4 % des cas et osseuses dans 33,3 %. Le suivi médian a été de cinq ans. La survie globale à 3 ans est de 91 %, à 5 ans de 86 % et à 10 ans de 50 %. Le pourcentage de survie sans rechute est de 70 % à 3 ans, 57 % à 5 ans. 22 patients (73,3 %) sont encore en vie dont 17 sans évolution. L'analyse des facteurs pronostiques révèle une agressivité plus importante des localisations nasosinusiennes décelées à des stades avancées T4 ; des rechutes plus fréquentes en cas d'exérèse incomplète ou d'envahissement périnerveux. Le type histologique "massif" est de plus mauvais pronostic que le type cribriforme (60 % de décès contre 10 %). La survenue des métastases reste indépendante de l'évolution locale. Les métastases osseuses apparaissent d'évolution plus foudroyantes que les métastases pulmonaires longtemps asymptomatiques. Conclusion : l'association radio-chirurgicale a permis d'améliorer le contrôle local des CAK mais le problème thérapeutique demeure pour les CAK multi-récidivés ou métastatiques symptomatiques malgré l'apparition de nouvelles voies de recherche (neutronthérapie, immuno-histochimie et biologie moléculaire). Les CAK sont des tumeurs rares dont le pronostic reste encore péjoratif.

Prix : 10.50 €      commander
|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2017 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE