Retour accueil sommaires dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements   Page précédente > Liste des dossiers FMC > Détail

o

o Dossier N#26 : Suivi du trachéostome chez le laryngectomisé total. o

Auteurs : J. Verhulst (Bordeaux), E. Bretagne (Villejuif), D. Chevalier (Lille), L. Crevier-Buchman (Paris), B. Luboinski (Villejuif), P. Marandas (Villejuif), J. J. Mesnil (Albi), E. Reyt (Grenoble)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2002;123,2:133-140.


Résumé : Editorial : Malgré le développement des laryngectomies partielles, la laryngectomie totale reste une technique toujours employée. Le trachéostome nécessite une prise en charge tant sur le plan technique que psychologique. Cela ne peut être fait que par une équipe multidisciplinaire. Le but de ce Dossier d'Enseignement est de préciser les soins tant au début que secondairement du trachéostome.
La Revue de Laryngologie remercie vivement les auteurs tous reconnus pour leur travail dans ce domaine ainsi que la Société CEREDAS pour leur participation à la réalisation de ce Dossier d'Enseignement. Didier PORTMANN

INTRODUCTION : Nous sommes tous confrontés à la prise en charge de malades laryngectomisés. Outre leur réhabilitation vocale, sociale et professionnelle, ainsi que leur suivi carcinologique, la prise en charge du trachéostome tient une place importante.
Lors de l'intervention, la confection de l'orifice doit être minutieuse. Lors des suites opératoires immédiates, le contrôle du calibrage, les premiers soins, les premières aspirations non traumatiques, l'ablation des fils de suture, doivent être bien précis et bien codifiés.
L'explication à donner au malade et à sa famille sur sa propre prise en charge, avec toutes les implications de soins, d'hygiène, de retentissement psychologique, est capital dans l'acceptation de cette stomie et son devenir.
Prévenir les sténoses immédiates ou secondaires (lors de la radiothérapie ou plus à distance), prévenir les formations de bouchons par un mucolytique, les humidifications ou les filtres sont autant de préoccupation et de gestes quotidiens importants dans la vie du laryngectomisé et de son entourage.
La mise en place d'un implant phonatoire nécessite une attention supplémentaire sur ce trachéostome avec : la tolérance du matériau, l'incontinence de la valve, les surinfections, les granulomes, les fistules qui sont autant de difficultés qu'il faudra expliquer et résoudre. Le changement des implants, voire leur ablation définitive sont parfois nécessaires.
De nombreux progrès ont été réalisés ces dernières années dans la qualité des matériaux utilisés pour les canules, l'utilisation des filtres échangeurs de chaleur et d'humidité, l'utilisation des implants phonatoires. Tous ces éléments permettent une meilleure acceptation tant physique et psychologique de cet "orifice" à la fois salvateur et témoin externe de la mutilation.
Je remercie tous les intervenants ORL, Phoniatres, Orthophonistes qui ont permis la réalisation de ce dossier d'enseignement.

|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2017 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE