Retour accueil sommaires dossiers d'enseignement FMC redaction Pour publier... historique Presse & livres Mailing liste Tarifs d'abonnements   Page précédente > Liste des dossiers FMC > Détail

o

o Dossier N#32 : Nouvelles potentialités des appareils auditifs : transposition en fréquence dans la surdité de perception avec amputation des aiguës o

Auteurs : Ribeiro Nunes R, Miguéis AC. (Lisbonne, Coimbra)

Ref. : Rev Laryngol Otol Rhinol. 2008;129,1:65-72.


Résumé : Objectif : actuellement, les appareils auditifs sont devenus des instruments très complexes dont l’amplification est combinée avec les nombreux traitement du signal. L’appareillage numérique permet une transposition des fréquences aiguës vers des fréquences plus basses. Le but de cette étude est de développer les possibilités de cette transposition en se basant sur les résultats obtenus chez 8 patients. Matériel et methodes : avec ces nouveaux systèmes la transposition fréquentielle entraîne de minimes artéfacts mais la relation de fréquence entre les différents composants du signal original est conservée. La transposition doit se faire seulement dans les fréquences qui sont nécessaires et doit être la plus sélective possible. La structure du son original doit être préservé ce qui sous entend une flexibilité et une spécificité pour répondre aux besoins individuels du patient. Ces réglages complexes sont aidés par un
algorythme de transposition linéaire Audibility Extender (Widex). Ce système a été utilisé pour appareiller 8 patients présentant une perte fréquentielle importante sur les aigus. Résultats : l’amélioration est surtout nette au niveau de la perception des sons de l’environnement et de la reconnaissance des consonnes. L’amélioration se note aussi bien sur la sensibilité tonale que sur le seuil de l’intelligibilité vocale avec une conservation du pourcentage de discrimination de la parole pour des mots monosyllabiques. Conclusion : la transposition fréquentielle est une alternative aux implants cochléaires dans certaines indications et à sa place à côté des implants hybrides. Les indications sont réservées aux patients présentant des zones cochléaires mortes dans les fréquences aiguës. L’algorythme avec ses différents réglages permet une adaptation conservant les caractéristiques des sons transposés. L’adaptation à un tel système d’amplification auditive nécessite une adaptation et
une rééducation est indispensable dans tous les cas.

|


Abonnez-vous! Paiement sécurisé !


© Copyright 1999-2017 - Revue de Laryngologie   Réalisation - Hébergement ELIDEE